Interview

1 min de lecture

Gavin Harrison
Element Logic nécessite une fraction de l'espace physique et de l'empreinte par rapport aux entrepôts manuels et à d'autres solutions automatisées. Cela signifie moins de développements complètement nouveaux pour les méga-entrepôts.
Gavin HarrisonElement Logic

Pourriez-vous me présenter la société Element Logic et la manière dont elle a été créée ?

Harrison... Element Logic a été fondée en 1985 pour optimiser les performances des entrepôts. Nos premiers produits automatisés étaient des carrousels verticaux. Au début, nous avons créé notre logiciel sur la base d'un chronomètre et du comptage des pas effectués par les employés d'entrepôts. Aujourd'hui, bien que nos méthodes aient progressé, le cœur de notre produit reste la technologie de préparation automatisée intelligente améliorée par notre propre logiciel.

En 2013, Ingvar Hognaland, l'inventeur des robots AutoStore, et notre fondateur, Kjell Blakseth, se sont rencontrés lors d'un salon et ont échangé leurs idées. Six mois plus tard, Element Logic a construit le premier AutoStore au monde et en 2015, nous avons commencé à vendre nos solutions AutoStore au-delà des pays nordiques. L’année suivante, plus de 5 % des recettes d’Element Logic provenaient de l’extérieur de la Norvège, ce qui nous a conduits à ouvrir des bureaux en Allemagne, puis au Royaume-Uni et en France.

En 2020, nous avons obtenu l'intégralité des droits de distribution européens pour AutoStore et ouvert des opérations à grande échelle en Pologne et au Benelux. Une autre étape importante a été le partenariat avec Right Hand Robotics pour lancer un bras de robot avec une technologie d'apprentissage automatique.

Quels sont les principaux produits et services d'Element Logic ?

Harrison... Grâce aux synergies entre le matériel sur mesure d'AutoStore et notre logiciel spécialisé, eManager, nous fournissons des solutions d'entrepôt automatisées personnalisées. AutoStore se compose de cinq composants : une grille en aluminium conçue pour s'adapter à n'importe quel espace, des robots qui ramassent et livrent les marchandises, des bacs pour conserver les stocks, un contrôleur pour gérer le réseau et l'infrastructure, et des ports qui livrent les marchandises collectées à l'opérateur pour une manutention plus poussée.

Grâce à notre logiciel eManager convivial, les opérateurs d'entrepôts connaissent constamment l'emplacement des produits et disposent d'un contrôle constant des stocks, de processus personnalisés de réception, de traitement des retours, de recharge et de collecte des marchandises. Le logiciel s'intègre facilement à n'importe quel système ERP ou WMS pour répondre aux besoins et préférences des clients. Il bénéficie également d'une assistance intégrée pour l'opérateur d'AutoStore.

eOperator est un bras robotisé qui peut être installé dans une station de préparation et peut prélever des articles qu'il n'a jamais vus auparavant. Son « cerveau » fonctionne avec un GPU puissant, conçu pour traiter d'énormes quantités de données rapidement, tandis que l'apprentissage automatique lui permet d'effectuer des tâches diverses. Le nombre de points de contact humains diminue considérablement, ce qui rend le flux de l'entrepôt vers le client plus efficace.

Grâce à notre automatisation d'entrepôt adaptée à AutoStore, la gestion du flux des marchandises est une partie essentielle de la solution de bout en bout pour optimiser le flux entrant et sortant des marchandises.

Quelle est la principale innovation que vous apportez au marché ?

Harrison... Notre principale innovation est le concept OneTouch Despatch, qui vise à éliminer complètement les processus inutiles des opérations d'un client au lieu d'automatiser simplement les processus manuels existants. Par exemple, utiliser des robots AMR au lieu de chariots manuels, ou utiliser un trieur de poches pour séquencer les commandes plutôt que de trier manuellement dans un mur de préparation de commandes.

Quel est le plus grand défi que l'entreprise est parvenue à surmonter ?

Harrison... L'incendie d'Ocado, au cours duquel un entrepôt a brûlé il y a deux ans suite à une défaillance électrique avec un robot, et la perception erronée qui en a résulté de la part de clients potentiels et de compagnies d'assurance qui pensaient que le système Ocado et AutoStore étaient la même chose.

Bien que les concepts soient similaires, il existe des différences distinctes qui rendent AutoStore beaucoup plus sûr. Par exemple, les robots AutoStore sont fabriqués à partir de métal, et non de plastique, ce qui aide à prévenir les incendies et en fait une option plus sûre. Ils ont également des types de batteries différents et des stratégies de chargement différentes. En outre, les corbeilles Ocado sont perforées, ce qui permet à l'air d'alimenter un incendie, alors que ce n'est pas le cas avec les robots AutoStore.

Notre défi consistait à convaincre les clients et les assureurs qu'AutoStore dispose de sa propre solution et de ses propres produits et à renforcer notre expertise dans l'automatisation des entrepôts, ainsi que notre engagement envers la sécurité.

Comment vos produits et services s'inscrivent-ils dans l'utilisation croissante de l'automatisation dans le secteur de la fabrication ?

Harrison... L'automatisation est au cœur de ce que nous faisons. Nous abordons presque tous les aspects et exigences clés de l'automatisation sur le marché. Nous réduisons les besoins en main-d'œuvre. Notre système peut en effet atteindre le même débit avec un nombre considérablement moindre d'opérateurs, évitant ainsi les problèmes actuels de pénurie de main-d'œuvre.

Element Logic nécessite une fraction de l'espace physique et de l'empreinte par rapport aux entrepôts manuels et à d'autres solutions automatisées. Cela signifie moins de développements complètement nouveaux pour les méga-entrepôts.

AutoStore a des besoins énergétiques très faibles par rapport aux autres systèmes, réduisant ainsi l'empreinte carbone de l'entreprise et contribuant à ses objectifs de développement durable. Dans certains cas, nous pouvons faire fonctionner l'ensemble du système à partir de panneaux solaires installés sur le toit du bâtiment.

Notre solution automatisée est totalement flexible et évolutive. Elle peut donc facilement s'adapter et gérer les évolutions du marché, du COVID-19 au marché en plein essor du commerce électronique.

Plus d'interviews

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page
Fermer
Inscrivez-vous à notre liste de diffusionRecevez des mises à jour régulières

Rejoignez plus de 250 000 autres personnes et inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre liste de diffusion.

Souscrire
[{ "site.code": "fr", "general.cookie_message": "Nous utilisons des cookies pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de notre site web. En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous nous permettez de vous offrir la meilleure expérience possible.", "general.cookie_privacy": "EU Automation utilise des cookies", "general.cookie_policy": "Politique en matière de cookies", "general.cookie_dismiss": "Accepter tous les cookies" }]