la-technologie

juin 07, 2022

7 min de lecture

Créer un avenir plus radieux pour la fabrication intelligente.
Créer un avenir plus radieux pour la fabrication intelligente.

Collaboration humain-machine — trois leçons que nous pouvons tirer d'Automate 2022

Du 6 au 9 juin 2022, des milliers de parties prenantes se sont réunies au salon Automate, l'exposition consacrée à l'automatisation industrielle, qui s'est tenue à Detroit, dans le Michigan, aux États-Unis. Le salon, le plus grand de son genre en Amérique du Nord, est considéré comme l'un des plus influents dans le domaine de l'automatisation industrielle et offre un aperçu des technologies les plus avancées pour la fabrication intelligente.

Organisé par l'Association for Advancing Automation (A3), Automate a réuni plus de 500 exposants et des milliers de visiteurs et de parties prenantes évoluant dans le domaine de la fabrication intelligente. Cette année, l'un des principaux domaines d'intérêt était de savoir comment faire face à la crise de la main-d'œuvre, grâce à des stratégies qui appliquent les dernières technologies d'automatisation en vue de cultiver un nouveau vivier de talents tout en conservant celui existant. La grande démission, c'est-à-dire un nombre record d'employés qui ont commencé à quitter volontairement leur emploi depuis le second semestre 2020, en a fait un sujet populaire. 

Parmi les nombreuses ressources, qui vont de l'organisation d'un Workforce Development Day (Journée du développement de la main-d'œuvre), à des interventions sur la manière dont les employés peuvent développer des compétences pour travailler avec les technologies en constante évolution de l'Industrie 4.0 de demain, trois thèmes principaux ont émergé. Tout d'abord, ces solutions flexibles et faciles à programmer peuvent impliquer et améliorer les compétences des employés. Deuxièmement, l'automatisation peut accélérer le RSI et réduire le roulement du personnel. Troisièmement, la vraie collaboration humain-robot peut être plus facile que jamais.

L'avenir est flexible 

Des solutions robotisées flexibles et faciles à intégrer étaient au cœur des discussions au salon Automate. Il y a eu un programme de conférence dédié aux robots collaboratifs, avec de nouvelles sorties de produits annoncées par quelques-uns des plus grands acteurs du secteur. Par exemple, Boston Dynamics, le fabricant de Spot, l'un des robots les plus appréciés au monde, a annoncé de nouvelles intégrations intéressantes dans le portefeuille de la société. Cela comprend des solutions dynamiques et compactes conçues pour accéder aux espaces que la plupart des robots ne peuvent pas atteindre tout en manipulant des charges utiles importantes, à l'instar de Stretch, un robot d'entrepôt polyvalent qui représente le premier projet de l'entreprise dans le domaine de l'automatisation des entrepôts.

Cependant, de nombreuses entreprises sont préoccupées par la complexité de la mise en service et de l'intégration d'un cobot. En réponse à ces préoccupations, Automate a présenté différentes méthodes de déploiement adaptées à tous les besoins, y compris l'intégration classique et les robots personnalisables. Il existe également des solutions prêtes à l'emploi qui ne nécessitent aucun codage. Robotiq, par exemple, a proposé une session comparant différentes méthodes d'intégration, dont certaines incluent des tutoriels faciles à suivre expliquant comment configurer le flux de travail d'un cobot simplement en déplaçant son bras dans la direction souhaitée. 

Un RSI rapide est une réalité

Le programme de la conférence a souligné la nécessité de solutions robotisées qui apportent une valeur ajoutée immédiate et promettent un retour sur investissement (RSI) plus rapide. Silas Robertson d'Olympus Controls a suggéré que certaines des options les plus rentables se situent dans des applications telles que le soudage, la supervision des machines, la palettisation, l'inspection et le transfert de matériaux. Ces tâches, traditionnellement assumées par les employés humains, peuvent désormais être déléguées aux cobots. Cela accélère les processus répétitifs, tout en permettant aux gens de se concentrer sur les domaines qui nécessitent un raisonnement ou une dextérité fine.

Dans le contexte de la pénurie mondiale de compétences, les conférences ont souligné la nécessité de tirer parti de l'automatisation pour fidéliser les employés. Lou Finazzo de FANUC a souligné que les fabricants, lorsqu'ils envisagent le RSI de la robotique et de l'automatisation, devraient voir au-delà de la réduction des coûts et prendre en compte d'autres variables clés. Cela inclut l'autonomisation des travailleurs qualifiés, l'amélioration de l'engagement et du moral du personnel, et la promotion d'un changement culturel vers l'adoption des technologies futures.

L'équipe gagnante

Enfin, Automate a souligné le besoin d'applications véritablement collaboratives, permettant aux humains et aux robots de tirer le meilleur parti les uns des autres.

Par exemple, Stu Shepherd, directeur du développement vertical chez Universal Robots, a expliqué que les tâches complexes telles que le soudage sont mieux gérées par une combinaison de cobots et d'humains qualifiés travaillant en équipe. Plus précisément, les cobots peuvent prendre en charge des étapes répétitives ou dangereuses, tandis que les humains se concentrent sur le travail qui nécessite une dextérité fine. Il a également fait valoir que les cobots pouvaient non seulement accroître la productivité des soudeurs qualifiés, mais également aider à attirer et à retenir les talents sur le terrain.

Plusieurs intervenants ont également souligné qu'il est aujourd'hui parfaitement sûr de travailler aux côtés des cobots. Ils ont suggéré que les restrictions traditionnelles imposées par les dispositifs de sécurité peuvent être supprimées, afin de créer un espace de travail véritablement collaboratif. De plus, la simplicité accrue de certaines méthodes de programmation, telles que le guidage manuel, signifie que les employés peuvent être habilités à travailler avec une technologie qu'ils sont capables de contrôler et de comprendre. 

Malgré la crise de la main-d'œuvre et la stagnation économique qui frappe actuellement l'industrie, les solutions proposées lors d'Automate 2022 nous donnent l'espoir d'un avenir plus radieux dans le domaine de la fabrication intelligente.

Articles pertinents

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page
Fermer
Inscrivez-vous à notre liste de diffusionRecevez des mises à jour régulières

Rejoignez plus de 250 000 autres personnes et inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre liste de diffusion.

Souscrire
[{ "site.code": "fr", "general.cookie_message": "Nous utilisons des cookies pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de notre site web. En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous nous permettez de vous offrir la meilleure expérience possible.", "general.cookie_privacy": "EU Automation utilise des cookies", "general.cookie_policy": "Politique en matière de cookies", "general.cookie_dismiss": "Accepter tous les cookies" }]