EU Automation
L'assemblage adaptable

L'assemblage adaptable

L'adaptabilité de la production ou la capacité de passer à un produit totalement différent a focalisé l'attention. Depuis les fabricants d'aspirateurs aux équipes de courses de F1, les fabricants ont dû se retrousser les manches en raison des événements survenus en ce début d'année. Ceci témoigne avec force des avantages de la flexibilité et de l'adaptabilité pour les lignes de production, non seulement au cours d'événements inédits, mais en réponse à la pression du marché. Anthony Bisseker, responsable des opérations chez le fournisseur de pièces pour l'automatisation EU Automation, nous explique ce qu'implique la mise en œuvre d'une ligne de production adaptable.

Les lignes de production modernes sont extrêmement optimisées. Une grande attention est portée à la production de produits de haute qualité aussi vite que possible tout en utilisant le minimum d'énergie et de matière. Toute faiblesse entraîne un allongement des délais, des budgets plus restreints et des marges plus faibles. En théorie, chaque pièce fonctionne idéalement avec celles qui l'entourent.

Ceci s'applique à certains fabricants plus qu'à d'autres. Les producteur alimentaires sont régulièrement confrontés à la variation de la demande, à des changements saisonniers et à d'autres perturbations du marché. Imaginons par exemple que la récolte de betterave sucrière est particulièrement importante cette année et qu'elle doit être transformée avant qu'elle ne s'abîme. Un producteur de sucre doit avoir la capacité d'adapter et d'ajuster sa production de manière à surmonter ces difficultés.

On peut y opposer les industries avec des demandes plus prévisibles telles que les fabricants de matériel. Ils investissent massivement dans l'intégration et l'optimisation de leurs processus pour en tirer le maximum d'efficacité.

Rompre avec les habitudes

L'adaptabilité de la fabrication est une échelle variable, allant de systèmes totalement inflexibles comme le traitement chimique à une extrémité, jusqu'à des systèmes dans lesquels il n'y a aucun produit défini comme l'impression 3D.

Le phénomène de l'impression 3D au cours des dernières années montre à quel point de nombreuses lignes de production peuvent être adaptables. Il y a quelques dizaines d'années, l'adaptabilité de la fabrication était beaucoup plus difficile à mettre en œuvre, car des processus spécifiques utilisaient probablement des machines spécifiquement conçues pour les réaliser.

Un exemple qui illustre cela est l'emboutissage et le moulage de pièces en métal telles que les éléments du châssis d'une voiture, pour lesquels chaque produit nécessite un outil ou un moule sur mesure. Modifier une telle ligne de production pour un nouveau produit nécessiterait de concevoir, tester et mettre en œuvre des outils totalement nouveaux. Toutes ces étapes prennent du temps, ce qui retarde la production du nouveau produit.

Bon nombre de ces étapes nécessaires auparavant pour modifier les processus industriels peuvent désormais être complètement évitées. Les lasers peuvent découper bon nombre de pièces embouties au préalable tandis que les machines CNC peuvent automatiser entièrement les opérations de menuiserie et l'impression 3D permet de réaliser des pièces aux formes multiples.

Cela ne fait aucune différence pour la machine de découper des composants automobiles, des pièces de ventilateur ou tout autre élément, fondamentalement ces systèmes automatisés modernes ne perçoivent que des données brutes CNC. Les fabricants qui utilisent ces techniques modernes, multiplient leurs vitesses de traitement, réduisent considérablement le gaspillage de matériaux et améliorent la sécurité des travailleurs. Mais surtout, ils ont la capacité de modifier totalement leur produit d'une simple pression sur une touche.

Faire en sorte que l'adaptabilité fonctionne

C'est la situation idéale, mais comme cela est souvent le cas en ingénierie, ce n'est pas aussi simple.

Le passage d'un produit à un autre nécessite que l'infrastructure de soutien de la ligne de production soit solide et exhaustive. Il peut s'agir d'un nouveau produit qui doit se déplacer plus rapidement sur la ligne. Cela implique que les moteurs du convoyeur ainsi que les autres équipements puissent assumer cette tâche. Les logiciels modernes de collecte de données et de surveillance peuvent assurer un contrôle et signaler les problèmes, mais la ligne de production doit être totalement intégrée à ces programmes pour qu'ils soient utiles.

De même, les employés et les ingénieurs travaillant sur la ligne doivent être formés aux subtilités du nouveau produit. L'assurance qualité est souvent un domaine dans lequel les travailleurs humains sont directement impliqués. Il est dont crucial qu'ils soient bien formés à ce qu'ils doivent surveiller, en particulier lorsqu'il s'agit de produire des composants médicaux essentiels.

Si on leur donnait le choix entre plusieurs mois de fermeture et produire un produit différent, on peut supposer raisonnablement que la plupart d'entre eux choisiraient la deuxième option. Avec un peu d'organisation et le recours à des techniques de pointe, c'est une tâche bien plus facile qu'elle ne peut paraître au premier abord.

Magazine

Articles pertinents

[{ "site.code": "ca-fr", "general.cookie_message": "Ce site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.", "general.cookie_learnmore": "Plus d'informations", "general.cookie_dismiss": "Je l'ai!" }]