la-technologie

août 20, 2019

4 min de lecture

Remplacer, reconditionner ou réparer ?

Remplacer, reconditionner ou réparer ?

Si je vous demandais de réfléchir aux trois R de l'environnement, vous me répondriez très certainement, Réduire, Réutiliser et Recycler. Mais lorsque l'on pense aux usines de fabrication qui s'efforcent de fonctionner de façon durable et économique, trois autres mots viennent à l'esprit.

Depuis la première révolution industrielle, le secteur manufacturier est dominé par un modèle économique linéaire basé sur le paradigme « prendre, fabriquer, utiliser et jeter ». Cependant, depuis quelques années, les limites de l'économie linéaire sont évidentes, en raison de l'épuisement des ressources naturelles et de l'augmentation du prix des matières premières qui en découle. En conséquence, nombreux sont ceux qui plébiscitent, pour ses avantages économiques et environnementaux, un modèle régénératif dans lequel les composants sont utilisés plusieurs fois.

Lorsqu'un composant casse, cela est source de frustration et de désagrément et ce n'est pas toujours simple à gérer. Le fabricant doit décider de ce qu'il doit faire : le remplacer par un composant neuf, le réparer ou le reconditionner. Le remplacement d'un composant peut sembler la solution la plus simple pour résoudre le problème, mais ce n'est pas toujours la moins chère. Au lieu de cela, favoriser l'économie circulaire en optant pour une pièce reconditionnée ou réparée peut être un moyen efficace de réduire les arrêts de production et de protéger l'environnement.

Adopter la bonne démarche

Alors, que doivent faire les fabricants lorsque leurs équipements tombent en panne ? Le premier point à prendre en compte est la garantie, qui peut peut-être couvrir la majeure partie des coûts d'entretien, en particulier au cours de la première année d'utilisation. Pour les problèmes qui surviennent après la première année, les ingénieurs de maintenance appliquent en général la règle des 50/50, qui stipule que la réparation est justifiée quand le coût total des pièces de rechange et de la main-d'œuvre est inférieur à la moitié de la valeur d'origine de la machine. Cependant, les défenseurs du modèle économique circulaire ont tendance à y être opposés, car ils pensent qu'il est toujours préférable de reconditionner ou de réparer, sauf si le coût de la réparation est supérieur à celui de l'achat d'une machine neuve. L'argument des adeptes de l'économie circulaire est également qu'il est faux de supposer que les machines tombent en panne plus souvent car elles sont vieilles.

Outre les conditions de la garantie et les coûts de reconditionnnement ou de réparation, il faut tenir compte d'autres facteurs. Le premier est le domaine dans lequel la machine est utilisée, puisqu'il existe des secteurs, comme la fabrication biomédicale, dans lesquels les réglementations imposent aux fabricants de remplacer leurs équipements à intervalles réguliers, ce qui rend le reconditionnement ou la réparation impossibles.

Enfin, l'un des aspects les plus importants à prendre en compte est de savoir si la machine est toujours fabriquée par le fabricant d'origine, ou si elle est devenue obsolète. Dans ce cas, vous pouvez faire confiance à EU Automation pour vous proposer une solution de remplacement, rapide et pratique. EU Automation fournit également des pièces neuves et reconditionnées qui vous aident à redémarrer votre ligne de production après une défaillance de vos équipements.

Articles pertinents

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page
Fermer
Inscrivez-vous à notre liste de diffusionRecevez des mises à jour régulières

Rejoignez plus de 250 000 autres personnes et inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre liste de diffusion.

Souscrire
[{ "site.code": "ca-fr", "general.cookie_message": "Nous utilisons des cookies pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de notre site web. En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous nous permettez de vous offrir la meilleure expérience possible.", "general.cookie_privacy": "EU Automation utilise des cookies", "general.cookie_policy": "Politique en matière de cookies", "general.cookie_dismiss": "Accepter tous les cookies" }]