les-industries

avril 03, 2019

6 min de lecture

Les bonnes vibrations

Les bonnes vibrations

Toute personne ayant déjà conduit une voiture sait que la présence de vibrations est un signe courant de dysfonctionnement. Qu'il s'agisse d'un bruit inhabituel, d'un tremblement ou d'un bruit de cliquetis, cela peut indiquer que quelque chose ne va pas et que vous devez vous rendre chez un mécanicien. Il en va de même pour les machines industrielles, pour lesquelles des vibrations inhabituelles peuvent être un signe d'alerte majeur.

L'analyse des vibrations implique la mesure des niveaux et fréquences des vibrations des équipements rotatifs, puis l'utilisation de ces informations pour déterminer l'état de santé d'une machine et de ses composants. Le principe est simple : les éléments rotatifs de chaque machine génèrent des vibrations à des fréquences spécifiques pouvant être mesurées à l'aide d'un instrument appelé accéléromètre.

L'accéléromètre produit un signal de tension proportionnel à l'amplitude et la fréquence des vibrations. Ce signal est ensuite introduit dans un collecteur de données qui l'enregistre sous forme d'onde temporelle (amplitude en fonction du temps), de transformation de Fourier rapide (amplitude en fonction de la fréquence) ou sous les deux formes. Le résultat est ensuite analysé par un analyste de vibrations ou par un algorithme intelligent et comparé avec les paramètres fournis par le fabricant de l'équipement d'origine (OEM). Une augmentation de l'amplitude des vibrations indique un problème au niveau des éléments rotatifs de la machine.  

L'analyse des vibrations peut être appliquée à divers machines et outils dotés d'éléments rotatifs, tels que les moteurs, les pompes, les compresseurs, les turbines entre autres, et les données collectées permettent de détecter des anomalies telles que des défauts d'alignement, des boulons desserrés, un arbre déformé ou une lubrification insuffisante. C'est pourquoi l'analyse des vibrations peut être extrêmement utile pour prévoir une casse, planifier la réparation correspondante et changer des pièces abîmées avant la survenue d'une panne. Mais comment peut-on tirer le meilleur parti de cette technologie ?

Collecter des données détaillées

Tout d'abord, nous devons choisir le bon accéléromètre et l'installer correctement. Les accéléromètres sont fixés sur une machine à l'aide de boulons ou d'un aimant. Il est essentiel de choisir les bons capteurs, câbles, connecteurs et techniques de montage pour chaque machine. À titre d'exemple, dans certains cas, les capteurs et les connecteurs doivent pouvoir supporter des environnements industriels difficiles pour mesurer précisément les vibrations et produire des données fiables.

Par ailleurs, il est toujours important d'obtenir une signature vibratoire complète dans les trois directions, horizontale, verticale et axiale, à la fois aux extrémités de la machine et aux extrémités de l'équipement entraîné. Parfois le personnel de maintenance n'y parvient pas, mais cela peut signifier que le fabricant ne peut pas détecter les problèmes techniques qui surviennent uniquement sur un seul axe. Par conséquent, il est essentiel de vérifier les trois axes pour repérer celui qui signale le problème.

Se fier à un personnel qualifié

Par le passé, les personnes chargées de l'analyse des vibrations devaient examiner l'ensemble du spectre vibratoire d'une machine pour identifier les fréquences auxquelles les vibrations étaient plus élevées, puis consulter un graphique qui correspondait aux pics de vibrations pour repérer les causes les plus probables. Au fil du temps, cette procédure a permis aux analystes de développer une connaissance aiguë de la manière dont la machine est censée vibrer lorsqu'elle fonctionne normalement.

Les accéléromètres les plus récents disposent de fonctions automatisées, qui permettent une analyse des vibrations plus rapide et plus précise. Toutefois, la présence d'un technicien qualifié ou d'un ingénieur compétent dans le domaine des vibrations des machines rotatives est toujours nécessaire pour analyser les données fournies par l'accéléromètre.  Quand l'opérateur a correctement interprété les données et identifié le problème, vous pouvez commander les pièces de rechange nécessaires en contactant votre fournisseur de pièces industrielles d'automatisation et en programmant les réparations nécessaires.

Dans nos voitures, des bruits étranges ou des vibrations inhabituelles peuvent indiquer un problème, mais si nous détectons le problème à temps, nous pouvons intervenir, minimiser les dommages sur la voiture et peut-être même éviter un accident. De même, l'analyse des vibrations aide les fabricants à identifier le moment où une machine se détériore pour pouvoir prendre des mesures immédiates. Si cette action implique la commande de pièces de rechange, nous serons toujours là pour vous aider.

Articles pertinents

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page
Fermer
Inscrivez-vous à notre liste de diffusionRecevez des mises à jour régulières

Rejoignez plus de 250 000 autres personnes et inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre liste de diffusion.

Souscrire
[{ "site.code": "ca-fr", "general.cookie_message": "Nous utilisons des cookies pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de notre site web. En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous nous permettez de vous offrir la meilleure expérience possible.", "general.cookie_privacy": "EU Automation utilise des cookies", "general.cookie_policy": "Politique en matière de cookies", "general.cookie_dismiss": "Accepter tous les cookies" }]