automatisation

juin 27, 2019

5 min de lecture

Dessiner l'avenir de l'Internet industriel des objets

Dessiner l'avenir de l'Internet industriel des objets

Selon un rapport récent de Zion Market Research, le marché mondial de l'Internet industriel des objets (IIoT) devrait atteindre 232 milliards de dollars d'ici 2023 et la région de l'Asie-Pacifique devrait connaître les niveaux de croissance maximum. Alors que cette tendance à la hausse se poursuit dans un nombre croissant d'activités opérationnelles, que réserve l'avenir pour l'IIoT ?

Le développement de la mise en œuvre de l'IIoT dans le marché manufacturier offre un moyen pour les entreprises d'améliorer la visibilité dans les activités industrielles, d'obtenir une vision précise et éclairée de chaque étape du cycle de production et du processus en temps réel.

Les entreprises profitent déjà de la mise en œuvre des réseaux IIoT par le biais de la maintenance prédictive et de la sécurité améliorée, permettant au final d'améliorer la connectivité, l'adaptabilité et l'efficacité et de réduire les coûts.

Allier les technologies

L'IIoT et l'intelligence artificielle (IA) étant des acteurs majeurs dans la construction de l'avenir technologique et industriel, il ne fait aucun doute que l'alliance des deux pourrait se révéler être une combinaison puissante. Ceci n'a pas échappé à la région APAC où des sociétés d'informations telles que Fujitsu ont d'ores et déjà commencé à consacrer des ressources pour réaliser la symbiose de l'IIoT et de l'IA.

L'IA commencera à unifier le cycle de production d'une manière impossible actuellement. La collaboration de l'IA et de l'IIoT permet de recueillir, d'analyser rapidement et d'interpréter avec précision des données massives, pour utiliser ces informations à la résolution des problèmes du monde réel. Au final, cette association permettra de concevoir des réseaux IoT plus efficaces en assurant une capacité adaptée et en évitant un encombrement sur le système, en permettant de mieux comprendre pourquoi des données supplémentaires n'apportent pas nécessairement de meilleurs résultats.

Même si les cycles de développement de ces deux technologies n'en sont encore qu'aux prémices, la réalité est plus complexe, car les entreprises doivent réfléchir à la manière dont les systèmes existants sont gérés. Connus pour avoir une longue espérance de vie, le coût de la mise à niveau ou du remplacement des équipements existants pour faciliter la communication pourrait facilement l'emporter sur tout avantage de production prévisible.

Toutefois, un nombre croissant d'entreprises optent pour la modernisation des équipements plus anciens avec des capteurs, leur permettant de rester à l'écoute des besoins de l'activité avec un investissement moindre. Ceci peut créer le risque d'un équipement obsolète nécessitant des mises à jour ou davantage d'entretien courant qui peuvent être pris en charge en collaborant avec un fournisseur de pièces industrielles obsolètes tel qu'EU Automation.

Intégration totale

Avec le progrès ininterrompu de l'apprentissage et de la technologie « machine to machine » (M2M), l'usine intelligente sera amenée à être un réseau intelligent et intégré de machines sans fils, analysant et collaborant pour améliorer le cycle de production. La plupart de ces machines travaillent actuellement sur les lignes de production, mais le nombre d'appareils travaillant en arrière-plan connectant chaque processus et machine présents sur la chaîne de fabrication, augmente rapidement.

Une plateforme de gestion efficace et efficiente des appareils M2M sera essentielle pour assurer la connectivité cohérente à l'écosystème complexe, pour offrir tous les avantages d'une automatisation industrielle complète avec une usine intelligente, générant au final une automatisation axée sur l'efficacité en temps réel.

Ce saut vers une usine intelligente totalement intégrée permettra, non seulement de réduire les coûts sur l'ensemble du cycle de production, mais également d'analyser et de modifier les processus pour optimiser les gains d'efficacité obtenus à partir des nouvelles informations tirées des processus et d'autres sources pour créer un lieu de travail uniforme, économique produisant peu de déchets.

L'IIoT devrait révolutionner le paysage de l'industrie manufacturière, en faisant progresser rapidement et en modifiant la configuration du cycle de production. En adoptant progressivement des technologies avancées associées, soit à l'IA, soit à la technologie M2M, la région Asie-Pacifique devrait connaître le taux de croissance annuel le plus élevé sur une période de cinq ans, créant ainsi une locomotive industrielle de l'efficacité et de l'automatisation capable de suivre le rythme d'une industrie en constante évolution.

Articles pertinents

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page
Fermer
Inscrivez-vous à notre liste de diffusionRecevez des mises à jour régulières

Rejoignez plus de 250 000 autres personnes et inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre liste de diffusion.

Souscrire
[{ "site.code": "ca-fr", "general.cookie_message": "Nous utilisons des cookies pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de notre site web. En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous nous permettez de vous offrir la meilleure expérience possible.", "general.cookie_privacy": "EU Automation utilise des cookies", "general.cookie_policy": "Politique en matière de cookies", "general.cookie_dismiss": "Accepter tous les cookies" }]