EU Automation

Interview

1 min de lecture

Onder Ondemir
En permettant l'automatisation simple de manipulations réputées délicates comme la manipulation de nourriture, nous étendons l'automatisation à des tâches jusqu'ici effectuées manuellement.
Onder OndemirUbiros

Pouvez-vous me présenter rapidement Ubiros ?

Ondemir... En mai 2018 j'ai fondé Ubiros avec Cagdas Onal, professeur à l'Institut polytechnique de Worcester (WPI). Je travaillais dans une entreprise faisant partie du classement Fortune 100, lorsque mon cofondateur m'a présenté le produit : une pince à commande électrique dotée de doigts souples. J'ai été emballé et nous avons fondé la société. Nous avons connu de nombreux succès depuis. Nous avons notamment remporté le prix Kalenian du WPI l'année dernière et avons présenté notre produit au Venture Forum il y a quelques mois.

Quels sont vos principaux produits ou services ?

Ondemir... Notre principal produit s'appelle Gentle ("délicat" en français). Il s'agit d'une main robotisée dotée de doigts en caoutchouc à commande électrique. Le produit, comme son nom l'indique, peut manipuler des objets fragiles sans les abîmer. Nous effectuons par exemple des démonstrations où le robot cueille et pose des pommes, ou encore dispose des fleurs dans un vase.

Gentle résout les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises quand elles automatisent la manipulation d'objets délicats. Les pinces traditionnelles, rigides et métalliques, peuvent abîmer ce qui est fragile, un fruit par exemple. C'est pourquoi les entreprises embauchent des personnes pour cueillir ou emballer.

La technologie de robotique molle a été utilisée pour tenter d'y remédier. Mais les solutions développées jusqu'ici étaient coûteuses et difficiles à contrôler. Notre solution utilise une commande électrique plutôt que pneumatique, une méthode plus moderne et facile à contrôler, pour résoudre le problème de la manipulation. Notre technologie est ainsi destinée à toutes les entreprises manipulant des choses fragiles tels que des fruits, des légumes ou des pâtisseries comme des cupcakes ou des croissants.

Quelle est la plus grande difficulté que votre entreprise est parvenue à surmonter ?

Ondemir... Notre produit a été commercialisé sans aucun soutien financier de la part d'investisseurs. Nous en sommes encore au début ; nous avons une équipe de quatre personnes et nous collectons désormais des fonds pour un financement de démarrage. Ce qui signifie que notre structure financière est très saine. Seuls les fondateurs possèdent actuellement des participations et nous sommes une entreprise en phase « post-revenue ». Ainsi, quand nous obtiendrons un investissement, notre entreprise sera en mesure de générer un bénéfice immédiatement car nous avons géré la phase de développement de manière indépendante.

Quelle est la principale innovation que vous apportez au marché ?

Ondemir... Nous proposons un robot au design novateur, extrêmement flexible et souple pour saisir les objets, mais aussi rigide dans les directions non souhaitées. Son design unique lui permet de supporter une charge utile de 1,5 kg et l'actionnement est opéré par des moteurs électriques. Il s'agit d'une technologie en instance de brevet pour laquelle nous disposons des droits exclusifs.

Notre objectif est de proposer un produit à un prix qui permette aux petites entreprises et même aux startups d'adopter la technologie de manipulation automatisée avec un investissement initial minimum.

En quoi votre produit s'inscrit-il dans la tendance actuelle à l'automatisation ?

Ondemir... L'automatisation a été axée sur le secteur automobile pendant de nombreuses années pour des applications telles que le soudage. Toutefois, l'utilisation croissante de l'automatisation fait qu'elle touche à présent de nouveaux marchés.

En permettant l'automatisation simple de manipulations réputées délicates comme la manipulation de nourriture, nous étendons l'automatisation à des tâches jusqu'ici effectuées manuellement. Ce qui signifie que nous n'entrons pas en concurrence avec les technologies traditionnelles mais que nous élargissons notre champ d'action à de nouveaux marchés.

Plus d'interviews

[{ "site.code": "be", "general.cookie_message": "Ce site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.", "general.cookie_learnmore": "Plus d'informations", "general.cookie_dismiss": "Je l'ai!" }]