EU Automation

automatisation

octobre 08, 2020

6 min de lecture

Un nouveau rapport décrit les rôles les plus recherchés dans le secteur de l'automatisation
Un nouveau rapport décrit les rôles les plus recherchés dans le secteur de l'automatisation

Qui allez-vous avoir besoin de recruter ?

En dépit de l'instabilité économique propre au premier semestre 2020, la demande en spécialistes de la gestion des données et de l'intelligence artificielle (IA) est en hausse constante. C'est ce qui ressort du rapport 2020 de LinkedIn sur les métiers émergents, lequel révèle que les entreprises sont à la recherche de professionnels qui disposent de solides connaissances techniques, mais également d'excellentes compétences en matière de résolution des problèmes.

Selon une enquête récente, la pénurie en compétences scientifiques, techniques, d'ingénierie et médicales coûte 1,5 milliards de livres par an aux entreprises britanniques. Par conséquent, il n'est pas étonnant que le rapport 2020 de LinkedIn sur les métiers émergents au Royaume-Uni indique que les candidats disposant d'une solide expertise technique sont extrêmement recherchés.

Dans le secteur de la fabrication, cela signifie recruter des candidats présentant de solides compétences scientifiques, techniques, d'ingénierie et médicales, et des personnes qui peuvent comprendre les préoccupations des fabricants et résoudre des problèmes concrets pour l'entreprise, comme améliorer la qualité des produits ou réaliser des économies sur l'entretien des équipements. Alors, qui sont les personnes présentant ces profils ?

Spécialiste en intelligence artificielle

Selon McKinsey, l'IA pourrait entraîner une croissance de 22 % de l'économie britannique d'ici 2030. Dans le secteur de la fabrication, l'IA transforme les opérations à forte valeur ajoutée, permettant aux acteurs de l'industrie de fonder leurs décisions sur des preuves fournies par le big data. En conséquence, le rapport de LinkedIn cite en premier des candidats possédant de solides connaissances en machine learning, vision artificielle, Python et réseaux neuronaux.

Ces compétences sont essentielles au développement des technologies basées sur l'IA qui répondent aux besoins critiques de toute entreprise de fabrication, comme les systèmes avancés d'assurance qualité, les solutions de maintenance conditionnelle à distance et les logiciels de prévision de la demande.

Responsable de la protection des données

Suite à l'impact du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et de la loi britannique de 2018 sur la protection des données, les responsables de la protection des données sont devenus des personnes indispensables dans une grande variété d'industries. Les responsables de la protection des données s'assurent que la gestion des données personnelles ou sensibles est conforme aux réglementations sur la protection des données, mais également que les données sont traitées et stockées en toute sécurité, réduisant ainsi le risque de vol d'informations.

Dans le secteur de la fabrication, l'une des principales tâches d'un responsable de la protection des données est de s'assurer que les données sensibles, comme les coordonnées des clients ou les informations protégées par un accord de confidentialité, ne tombent pas entre les mains de pirates informatiques. Cela peut survenir, par exemple, lorsque les données des appareils connectés à l'Internet des objets (IoT) sont transférées dans le cloud. Pour éviter que cela ne se produise, un responsable de la protection des données peut décider de traiter les données en périphérie quand cela est possible, ou bien d'adopter une stratégie hybride cloud-périphérie.

Ingénieur robotique

Le dernier rapport World Robotics publié par la Fédération internationale de robotique indique des ventes mondiales annuelles qui s'élèvent à 16,6 milliards de dollars en 2018, avec 422 000 unités vendues dans le monde, un record dans le secteur. Ces chiffres prouvent que les fabricants ont réalisé le potentiel des robots pour améliorer radicalement leurs opérations.

En dépit de l'essor de l'automatisation robotisée, les entreprises ont toujours besoin d'experts qui peuvent efficacement programmer et « former » les robots industriels. Le rapport de LinkedIn souligne la demande en ingénieurs possédant des connaissances en codage et en logiciels comme ceux développés par UiPath qui aident les fabricants à automatiser les tâches répétitives.

Les tendances dévoilées par le rapport de LinkedIn indiquent que les entreprises de tous les secteurs s'efforcent d'innover en combinant le potentiel des solutions basées sur l'IA avec des informations tirées du big data pour augmenter l'efficacité, améliorer la qualité et réduire les coûts. Les entreprises qui ne suivent pas ces tendances courent le risque de se faire distancer par leurs concurrents.

Les fabricants doivent envisager de recruter des personnes qui peuvent transformer leur expertise technique en solutions à mettre en œuvre au niveau des ateliers de production. En même temps, les fabricants peuvent souhaiter investir dans des solutions économiques qui pourront les aider à se lancer dans la transition vers l'Industrie 4.0.

Articles pertinents

[{ "site.code": "be", "general.cookie_message": "Ce site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.", "general.cookie_learnmore": "Plus d'informations", "general.cookie_dismiss": "Je l'ai!" }]